Déguisement d’Halloween : 100 ans d’évolution des costumes en vidéo

Alors que la nuit du 31 octobre approche à grandes enjambées, une équipe de stylistes a eu l’idée de monter une vidéo de trois minutes retraçant l’évolution des costumes d’Halloween entre 1915 et 2015.

On y découvre un déguisement type par décennie, et il faut avouer que l’on ne ressent pas toujours le poids du temps sur chaque costume. La plupart ne sont d’ailleurs visiblement pas fait pour effrayer. On en convient cependant, qu’il y en a au moins un qui caractérise son époque. C’est celui de l’année 1935.

Le déguisement de cette année-là est effectivement imprégné de la culture cinématographique de la période, puisque c’est à l’orée des années 30 qu’est né le personnage de Minnie Mouse. Pour le reste, on retrouve quelques anachronismes, tels que le déguisement de 2005 qui fait référence à la chanson de Britney Spears, Baby One More Time, sortie en 1999. Ou encore le costume de l’année 1975, qui ne révèle en rien son époque. A vous de juger.

deguisement halloween

Origines et traditions de la fête d’Halloween

Célébrée principalement dans les pays anglo-saxons, tels que l’Irlande, l’Angleterre, l’Ecosse, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore les Etats-Unis, la fête d’Halloween fait également partie des traditions françaises.

Se déroulant le 31 octobre de chaque année, veille de la Toussaint, Halloween possède des origines celtiques. En effet, de nombreuses similitudes permettent d’affirmer que cette fête provient de la fête de Samain, une célébration celtique, sorte de nouvel an qui remonte à l’Antiquité et qui était honorée chez les celtes et les gaulois.

La coutume telle qu’on la connait est cependant bien moins lointaine dans le temps. Elle date du milieu du XIXème siècle, à une époque où de nombreux immigrés irlandais s’étaient réfugiés en Amérique du Nord pour fuir la famine et la misère.

Cette fête s’est donc tout particulièrement développée aux Etats-Unis, mais sous influence britannique, et plus précisément irlandaise. C’est d’ailleurs à cette époque que la tradition de la citrouille s’est installée. Elle a remplacé celle des rutabagas, pour la simple et bonne raison, que la citrouille se cultivait alors exclusivement sur le « nouveau continent ».

Aujourd’hui, la tradition à légèrement évolué. Si on confectionne toujours des citrouilles aux sourires démoniaques, on a pris l’habitude de se déguiser en monstres pour cette soirée d’épouvante.

Les enfants se déguisent en sorcière, en vampire ou en fantôme pour aller à la quête aux friandises. On aime aussi raconter des histoires horrifiques et regarder des films d’horreur pour l’occasion.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !