Découverte d’un traitement qui régénère les dents cariées

On pourrait bientôt moins recourir aux plombages dentaires. Des chercheurs viennent en effet de découvrir qu’un médicament était capable de régénérer les dents endommagées de l'intérieur.  

Le Tideglusib est un médicament qui n’est pas vraiment nouveau puisqu’il était auparavant utilisé comme essai clinique dans le traitement des symptômes de la maladie d’Alzheimer. Mais des chercheurs du King’s College de Londres ont découvert qu’il améliorait la capacité naturelle des dents à se régénérer. Il agit en activant les cellules souches à l’intérieur de la pulpe dentaire, incitant la zone endommagée à se régénérer.

Cette découverte laisse bien sûr entrevoir des possibilités médicales intéressantes, notamment dans le traitement des caries dentaires. Il pourrait ainsi, dans certains cas, éviter les plombages et remplissages dentaires.

Une solution plus commode

Elle serait bien plus appropriée que les plombages qui peuvent fragiliser les dents, car non constitués de matières naturellement présentes dans la structure de celles-ci. L’auteur principal de l’étude, Paul Sharpe du King’s College de Londres affirme à cet effet que la simplicité de l’approche la rend idéale comme essai clinique pour le traitement naturel des grandes cavités. « Elle permet à la fois la protection de la pulpe et la restauration dentine », a-t-il déclaré.

L’équipe de chercheurs a mené une expérience sur des souris en appliquant le produit à l’intérieur de leurs dents endommagées. Ils ont par la suite remarqué que les petits trous présents dans la dentition des rongeurs avaient disparu. Ils étaient recouverts par une couche de dentine, la matière présente sous l’émail.

 Un médicament commercialisable pourrait arriver plus tôt que d’habitude

Les mises au point et autres tests en laboratoires sont souvent suivis de plusieurs années d’étude et d’essais cliniques conduisant à la validation des médicaments pour une commercialisation à grande échelle. Seulement, dans le cas d’espèce, le traitement est déjà cliniquement testé dans le cadre de son action contre la maladie d’Alzheimer. Il pourrait ainsi se passer de certains protocoles et venir plus vite sur le marché, et pas forcément sous la forme du Tideglusib.

Les personnes qui en seraient soulagées sont nombreuses, car d’après le professeur Paul Sharpe, « presque tous les êtres humains de la planète sont victimes d’une carie à un moment donné ou à un autre. Le nombre de personnes traitées est gigantesque ».

 


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !