Danger : Trop de substances agressives et allergènes se cachent dans nos produits ménagers

Les produits ménagers sont dangereux pour la santé, rien de nouveau sous le soleil me direz-vous.

Oui mais, quand leur usage devient immodéré et leur utilisation automatique même lorsque un simple coup de chiffon suffirait, l’association 60 Millions de consommateurs se met en devoir de « sensibiliser le public au double visage » des produits chimiques.

produits menagers toxiques

Des substances indésirables, irritantes ou risquées dans la quasi totalité des produits

À l’heure où la chasse aux bactéries est permanente, ou les lingettes s’entassent dans nos placards à côté de la lessive, de l’assouplissant, du spray pour le bois, du désodorisant, de l’anticalcaire et de bien d’autres produits encore, le magazine 60 Millions de consommateurs à voulu tester une centaine d’entre eux afin de savoir ce qu’ils contiennent vraiment.

D’après les conclusions de l’enquête à paraître dans le hors série de mardi, la multiplication de produits ménagers dont l’utilité n’est pas toujours prouvée, pourrait avoir une incidence sur le développement croissant des allergènes parmi lesquels 82 nouveaux parfums depuis 2012.

Pour la rédactrice en chef du magazine de l’Institut national de la consommation Adeline Tregouët :

« Il y a une industrie du détergent qui essaie de nous équiper d’un arsenal de produits pour la maison comme si nous étions en guerre ! »

Le problème serait particulièrement présent pour le spray désodorisant et les anti-bactériens qui n’auraient d’ailleurs de bactéricide que le nom.

La multiplication des molécules comme celles des assouplissants, des brumes d’oreillers ou des nettoyants de lave-linge accentuent le phénomène et créent des molécules encore plus toxiques. Elle rajoute :

« L’idée est de sensibiliser le public au double visage de produits qui nous promettent douceur et fraîcheur et sont en fait agressifs. Il faut que les gens soient mieux informés, et aussi leur offrir des solutions. Car outre notre santé, c’est tout un écosystème marin que l’on déséquilibre. »

60 Millions de consommateurs édite à ce propos une liste de 20 substances qui compose le « mémo des toxiques » à emporter avec soit au supermarché et que publie aujourd’hui le site Europe1 :

  • Acide hydro-chlorique (acide chlorhydrique) : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif
  • Acide oxalique : irritant pour les yeux et la peau, corrosif, dégagement de gaz toxiques en cas de mélange
  • Acide sulfamique : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques
  • Alkyl ethoxylates et dérivés : irritant, toxique pour les organismes aquatiques
  • Benzisothiazo-linone : irritant, allergisant, toxique pour les organismes aquatiques
  • Butoxyéthanol (EGBE) : irritant, cancérogène possible pour l’homme
  • Chlorure de benzalkonium : favorise l’apparition de micro-organismes résistants
  • Didécylméthyl-ammonium chloride : irritant, corrosif, favorise l’apparition de micro-organismes résistants
  • EDTA : faible biodégradabilité, risque de persistance dans l’environnement
  • Ethanolamine : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif
  • Ethoxydiglycol  (DEGEE) : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif
  • Hydrogen peroxyde ou peroxyde d’hydrogène : irritant, corrosif, dangereux en cas de mélange (acides, ammoniaque), comburant (qui permet la combustion)
  • Hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde (lyral) : très allergisant
  • Hypochlorite de soude : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif, dégagement possible de gaz toxiques en cas de mélange, toxique en cas de rejet dans les eaux usées
  • Iodopropynylbutyl carbamate : allergisant, irritant, corrosif, très toxique pour les organismes aquatiques
  • Metaperiodate de sodium : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques
  • Méthylchloroisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques, avec effets à long terme
  • Méthylisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques
  • Phénoxyétahnol : allergisant, irritant, effets reprotoxiques à forte dose chez l’animal
  • Sodium hydroxyde ou hydroxyde de sodium : irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore

bicarbonate soude

Comment faire pour éviter ces substances ?

Si l’enquête pointe du doigt un certain nombre de marques que l’on retrouve dans toutes les grandes surfaces, l’immense majorité des détergents et autres désodorisants contiennent des substances allergisantes, irritantes, corrosives, et/ou risquées pour l’environnement.

Toutefois, il est possible de les éviter ou du moins d’en limiter la consommation en utilisant quelques produits naturels à l’efficacité prouvée par nos grands-mères.

Le bicarbonate de soude, nettoie, désodorise et détartre. Le vinaigre blanc nettoie, désodorise, débouche, détartre, ravive les couleurs et assouplie le linge. Le citron nettoie, désodorise, détartre et fait fuir les insectes. Enfin le savon noir nettoie et tue les insectes.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !