Contraception masculine : déjà un injectable. Bientôt la pilule homme ?

Une équipe scientifique vient de tester avec succès un contraceptif injectable pour homme, quand au même moment une autre promet la pilule masculine pour 2021.

contraceptif-homme

Quand on parle de contraception, hors usage des préservatifs, on pense d’emblée aux femmes qui disposent depuis bien longtemps de plusieurs options de contraceptifs. Et si les hommes pouvaient aussi prendre des pilules ? Cette possibilité fait depuis quelques années l’objet de spéculations, mais elle est peut-être plus que jamais à notre portée.

Un contraceptif injectable efficace à 96 %

Pendant plus d’un an, 300 hommes se sont vu injecter périodiquement des hormones pour réduire leur production de spermatozoïdes. 34 ne sont pas allés jusqu’au bout de l’expérience. Les résultats ont montré que, sur toute la période d’essai, seules 4 femmes (partenaires) sur 266 sont tombées enceintes, ce qui correspond à une efficacité satisfaisante de 96 %. Ce taux est comparable à celui des pilules pour femmes.

Cette méthode est toutefois très lourde et entraîne un nombre important d’effets secondaires, d’où l’impossibilité à l’étape actuelle de commercialiser ces injectables. Davantage de recherches s’avèrent donc nécessaires pour évoluer vers un produit cliniquement exploitable, avec des effets secondaires limités.

Bientôt un spray et une pilule

Plus intéressant encore, des chercheurs de l’Université de Wolverhampton (Royaume-Uni), dirigés par le professeur John Howl travaillent sur deux projets qui pourraient être révolutionnaires. Il s’agit d’un spray nasal, mais aussi d’une pilule qui seront en mesure de freiner les spermatozoïdes après une éjaculation, empêchant une ovulation chez la femme partenaire. La pilule ou le spray pourraient être utilisés quelques minutes avant le rapport sexuel, avec un effet temporaire (réversible) qui ne durerait que quelques jours.

Le professeur Howl n’est pas actuellement en mesure de dire avec précision quand ces deux projets pourraient aboutir, même si l’année 2021 a été évoquée. À suivre donc.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !