Contraception masculine : Un bouton pour que monsieur contrôle lui-même son éjaculation

De nos jours la contraception est une contrainte essentiellement féminine. Pourtant un Allemand vient de mettre au point un système qui, s’il était validé par les autorités sanitaires, pourrait permettre aux hommes qui le désirent de contrôler leur éjaculation très simplement à l’aide d’une sorte de bouton on / off.

valve contraceptive homme

Des valves manuelles pour stopper l’arrivée du liquide séminale

Cette invention est l’initiative d’un menuisier allemand Clemens Bimek et se nomme le BIMEK SLV. Il s’agit d’un dispositif destiné aux hommes afin de leur permettre de contrôler leur éjaculation « à la demande » par une pression sur un petit appareil apparenté à un bouton poussoir.

Celui ci pourrait être implanté grâce à une courte intervention chirurgicale d’environ 30 minutes qui consisterait à sectionner les deux canaux éjaculateurs et à implanter entre les deux parties une sorte de bouton qui laisserait passer ou non le liquide en fonction des souhaits de l’homme et du couple et ce afin d’éviter les grossesses non désirées.bimek slv-valve schema

valve bimek

Si pour le moment le BIMEK SLV n’est encore implanté que sur son concepteur, 25 hommes se sont portés volontaires pour subir cette intervention à visée contraceptive mais qui, rappelons-le ne dispense pas du port du préservatif, seul moyen de protection contre les MST et IST. Si cet essai s’avérait concluant le mécanisme pourrait obtenir les autorisations nécessaires à sa mise sur le marché.

Toutefois les médecins allemands restent sceptiques et s’interrogent sur la proportion de risque d’obstruction des canaux ainsi sectionnés et ce spécialement si les valves devaient rester sur « off » un certain temps.

De plus, si ces petits appareils ne mesurent que, et à la fois déjà, 7 * 11 * 18 millimètres, soit comme le dit leur créateur « la taille d’un bonbon ourson en gélatine », le prix de l’intervention nécessaire à leur pose atteint tout de même la modique somme de 5 000€.

Voici qui, si le principe ne l’est pas pourrait être un frein à l’enthousiasme de certains.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !