Compteurs Linky : l’ANFR confirme qu’ils ne sont pas dangereux

L’ANFR vient de confirmer son premier rapport de mai dernier qui rassurait sur le fait que le compteur connecté Linky n’est pas dangereux pour la santé.

linky compteur

L’intérêt de ce nouveau rapport comparé à celui d’il y a quelques mois, c’est qu’il ne se base pas sur des tests en laboratoires, mais sur des mesures réalisés directement chez des particuliers.

Le nouveau compteur électrique d’ERDF (Enedis) est toujours source de craintes auprès des utilisateurs après les vagues de polémiques qui avaient éclaté concernant sa nocivité pour la santé. Toutefois, dans son premier rapport, l’Agence nationale des fréquences avait écarté les allégations selon lesquelles le compteur intelligent Linky exposerait à un danger particulier.

Après des essais effectués par ses experts, l’agence avait conclu que le compteur Linky n’était pas plus nocif que les autres appareils électroniques déjà présents dans nos maisons. Toutefois, vu que ces mesures avaient été fait en laboratoire, il fallait les confirmer dans des conditions réelles d’utilisation dans les habitations.

Des niveaux d’émission plus élevés qu’en laboratoire

Les mesures des champs électromagnétiques chez les particuliers, lorsque les compteurs transmettent des informations se sont avérées plus élevées qu’en laboratoire. Mais cela ne suffit pas pour infirmer le rapport précédent puisque les niveaux relevés sont encore très loin des seuils maximaux réglementaires.

En effet, pendant la transmission des données, le champ magnétique est 200 à 600 fois inférieur aux niveaux maximum autorisés. Pour le champ électrique par contre, les niveaux sont 100 à 350 fois inférieurs aux maximums recommandés.

Par ailleurs, les experts de l’ANFR ont noté que lorsque les compteurs ne transmettent pas d’information, ils émettent des radiations électromagnétiques similaires à celles des compteurs classiques.

Ces expériences leur ont permis de conclure que les “faibles niveaux d’exposition relevés en laboratoire et chez des particuliers confirment que la transmission des signaux CPL utilisés par le Linky ne conduit pas à une augmentation significative du niveau de champ électromagnétique ambiant“.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !