Claire Chazal : Une indemnité d’un million d’euros pour son départ ?

Le dimanche 13 septembre 2015, une page de l’histoire du JT de TF1 se tournera. Après vingt-quatre années de bons et loyaux services, Claire Chazal quittera définitivement l’antenne. En charge des Journaux Télévisées du week-end depuis 1991, la journaliste présentera pour la dernière fois l’actualité sur TF1, qui a annoncé sa mise à pied il y a quelques jours de cela.

Néanmoins, elle ne partira ni la tête, ni les poches vides, car elle aura autant de souvenirs que d’argent sur son compte en banque. En effet, on parle d’une indemnité de départ d’un million d’euros.

CLAIRE CHAZAL

Pourquoi une indemnité de licenciement si élevée ?

Depuis l’annonce de son licenciement par TF1, les hommages ne cessent de fleurir dans les médias. Confrères, consœurs, personnalités de notoriété publique et anonymes lui dressent le tapis rouge. Il faut dire que Claire Chazal est un monument de la première chaîne française, mais aussi dans le journalisme français.

Peut-on alors expliquer le montant élevé de l’indemnité, qui pourrait lui être reversée par son ancien employeur, justement par ce renom et cette longue expérience dans le métier ? Pour Thierry Moreau chroniqueur de Touche pas à Mon Poste et rédacteur en chef de Télé 7 Jours, la grandeur de cette somme s’explique par plusieurs choses.

Tout d’abord, Tf1 a l’habitude de payer « un peu plus de treize mois » ses salariés. Rapporté sur vingt-quatre ans, cela fait donc beaucoup, d’autant plus qu’elle a touché un salaire brut mensuel de 35 000 euros sur les cinq dernières années. Cela vient s’ajouter alors au préjudice moral causé par sa destitution.

A 58 ans, Claire Chazal a donc fait les frais du rajeunissement qui s’opère globalement à la télévision française depuis quelques temps. Sa remplaçante, Anne-Claire Coudray, présente effectivement un profil plus jeune et moderne.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !