La cigarette électronique aide à arrêter de fumer (étude)

D’après une étude britannique, la cigarette électronique aurait aidé 18 000 personnes à arrêter de fumer en 2015.

cigarettes-electronique
Le centre britannique des études sur le tabac vient de publier les résultats d’une étude dans le British Medical Journal. On y apprend que près de 18 000 Britanniques pourraient avoir arrêté de fumer l’an dernier grâce à l’aide de la cigarette électronique. Pour le directeur de ce centre, «  l’e-cigarette est probablement un contributeur majeur » dans la lutte contre le tabagisme.

Au Royaume-Uni, près de 20% des adultes sont fumeurs. Dans la lutte contre le tabac, les autorités britanniques ont mis en place des mesures axées principalement sur la sensibilisation, les conseils et prescriptions. Mais l’étude suggère que la l’e-cigarette devrait être incluse dans ce programme de lutte.

Ses auteurs expliquent que même si  18 000 est un chiffre »relativement faible », il est par contre médicalement « significatif compte tenu des énormes bénéfices pour la santé de l’arrêt du tabac ».

La cigarette électronique est présentée depuis ses débuts comme une alternative pouvant aider à l’arrêt du tabagisme classique. Mais sur cette question, les scientifiques restent divisés. Certains sont allés jusqu’à estimer qu’elle représente une « porte d’entrée » à l’addiction aux cigarettes, notamment chez les adolescents. Pour d’autres, elle exposerait à de nombreux effets secondaires, pas moins nocifs que ceux de la cigarette traditionnelle.

Le centre britannique des études sur le tabac n’est toutefois pas seul à parler du rôle positif que peut jouer l’e-cigarette. Une équipe de chercheurs de « l’University College of London » évoque de nouvelles preuves convaincantes que « vapoter » peut aider les fumeurs à arrêter.

Dans le même temps, la Cochrane Library (une organisation spécialisée dans les informations sur la recherche médicale) a récemment mis à jour l’une de ses conclusions de 2014. Elle estime aujourd’hui que l’ utilisation de l’e-cigarette n’est pas associée à des effets secondaires indésirables graves, tout en affirmant qu’elle peut aider les fumeurs dans leur volonté d’arrêter de fumer.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !