Chine : fin officielle de la politique de l’enfant unique dès le 1er janvier 2016

Fin octobre 2015, le pays avait annoncé officiellement la fin de sa politique de l’enfant unique, décision qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2016. Depuis 30 ans la Chine interdisait donc au couple de concevoir un 2ème enfant dans le simple but de freiner sa démographie qui ne cessait d’augmenter. La politique de l’enfant unique a évité 400 millions de naissance mais maintenant la population est vieillissante et les besoins ont changés.

chine enfant unique

Dans quelques jours la politique de l’enfant unique en Chine prendra fin officiellement afin de répondre aux besoins de son pays vieillissant. Depuis maintenant 30 ans cette décision était controversée. En effet en 1979 la Chine a instauré cette loi dans le but de limiter les naissances mais dèsormais il est indispensable pour le pays de mettre un terme à cette politique de l’enfant unique.

Durant 30 ans des méthodes controversées ont donc permis de limiter les naissances, l’État était présent dans la vie privée des couples notamment en pratiquant des avortements tardifs ou des stérilisations forcées.

Si la population peut prendre ce relâchement pour un cadeau il n’en est rien. Il est absolument nécessaire de lever cette interdiction, il existe tout d’abord un déséquilibre entre les hommes et les femmes puisque l’on compte 116 hommes pour 100 femmes au sein d’une même génération ainsi qu’un vieillissement de la population.

Aujourd’hui l’indice de fécondité est de 1.7 contre 2.5 pour l’Inde, pays concurrent de la Chine. Ce chiffre est donc bien en-dessous du seuil de renouvellement des générations.

Avec une population de 1,37 milliard d’habitants, les experts estiment que la fin de la politique de l’enfant unique arrive trop tard pour inverser la tendance actuelle du vieillissement de la population.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !