Charlie Hebdo : la « Une » choc qui réunit Vincent Lambert et les Guignols

C’est une habitude et même une marque de fabrique, la Une du prochain Charlie Hebdo à paraître ce matin devrait créer quelques remous. Elle mêle en effet deux acteurs passifs de l’actualité de ces dernières semaines, Vincent Lambert et une marionnette de Guignols de l’Info.

charlie hebdo vincent lambert guignols

Si vous suivez un peu l’actualité et spécialement cet été, vous aurez forcément pu lire, voir ou entendre parler des deux sujets brûlants choisi pour faire la Une du Charlie Hebdo qui sort ce 29 Juillet en Kiosque.

La couverture, d’une couleur orange que vous ne pourrez pas rater, est signée Laurent Sourisseau dit Riss, un des caricaturistes de la nouvelle équipe et désormais dirigeant du journal.

Pour les curieux et avant de vous rendre dans votre presse habituelle ouvrez bien les yeux, cette caricature ne va certainement pas plaire à tout le monde.

On peut y voir au premier plan l’emblématique marionnette des Guignols de Canal+ à l’effigie de PPDA, l’air triste et résigné, ballottée au bout de ses fils par une main souveraine. En arrière-plan, Vincent Lambert, cet homme de 38 ans plongé dans un état végétatif depuis un grave accident de moto il y a 8 ans, est lui aussi relié aux fils qui le maintiennent en vie. En légende, cette phrase :

« Débranchez Vincent Lambert, pas Les Guignols ».

Un dessin lourd de sens qui ne manquera pas d’être interprété de différentes façons et de déchaîner les passions.

Avec autour de lui le médecin Patrick Pelloux, les dessinateurs Willem, Luz et tous les autres, Riss continu à insuffler plus que jamais un ton libre et satirique à un hebdomadaire qui a bien faillit disparaître.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !