Charger son smartphone en seulement 15 minutes : Oppo présente Super VOOC

Le constructeur chinois Oppo vient de présenter au MWC de Barcelone sa nouvelle technologie lui permettant de garantir la charge des batteries de ses smartphones en un temps record. Celles-ci pourront passer de 0 à 100 % en seulement 15 minutes.

Super VOOC oppo charge rapide

Nos smartphones deviennent de plus en plus puissants et gourmands en énergie. La charge de leur batterie est une corvée qui a fini par trouver sa place dans notre quotidien d’autant plus que malgré les nombreuses évolutions dans les technologies mobiles, la question de l’autonomie des batteries demeure toujours problématique. Il est loin le temps où nos petits Nokia pouvaient tenir une semaine après une seule charge.

En attendant d’avoir des batteries de smartphone avec une autonomie d’une semaine, on pourrait bien déjà se contenter d’un temps de recharge record limitant au minimum la durée d’attente pour voir nos smartphones passer de 0 à 100%. Cette solution, la marque chinoise Oppo prétend l’avoir mis en place par le biais de sa technologie Super VOOC.

Très prometteuse, elle permettrait de charger intégralement une batterie de 2500 mAh en 15 minutes. Et si vous ne disposiez que de 5 minutes pour recharger en urgence votre batterie à plat, cette dernière pourra passer de 0 à 45% pour ce peu de temps.

La technologie Super Vooc qui se base sur un système de recharge à basse tension est une exclusivité Oppo. Il lui aura fallu plus de trois ans et 18 brevets pour la peaufiner. Et grâce à sa nouvelle mise au point, le constructeur prétend faire mieux que toutes les technologies existantes en matière de recharge rapide.

Rappelons que Qualcomm a récemment présenté sa technologie Quick Charge 3.0, présente sur son processeur Snapdragon 820. Elle permet aux smartphone l’intégrant de passer de 0 à 80 % en 35 minutes. Huawei avait de son côté présenté une recharge rapide qui permet de faire passer une batterie de 3000 mAh  de 0 et 50% en seulement 5 minutes.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !