Cet anglais propose des salades olives feta pour sauver la Grèce de sa dette

Voilà un projet un peu fou mais qui semble donner envie à de nombreux européens. Un londonien de 29 ans vient de lancer une campagne de financement participatif d’un genre nouveau puisque celle-ci est destinée à réunir la somme faramineuse de 1.6 milliard d’Euros nécessaire à la Grèce pour rembourser sa dette mensuelle.

« La somme est importante mais les grecques en ont besoin et finalement ça représente à peine plus de 3€ par européen si tout le monde s’y met. Tout juste l’équivalent d’une pinte de bière à Londres ou d’une salade feta-olive partout ailleurs. »

Depuis quelques jours, le projet de Thom Feeney fait le tour de la toile et prend une ampleur rarement atteinte par une campagne de crowdfunding.

Le 28 Juin dernier, ce britannique faisait appel à la générosité de chacun via une campagne en faveur de la Grèce lancée sur le site Indiegogo.

Selon lui, si chaque habitant européen participe à hauteur de 3€, la somme de 1.5 milliard d’Euros sera collectée, soit la quasi totalité de l’échéance grecque.

 

campagne crowdfunding grece

Source : indiegogo

 

Sous pression depuis 2009 entre plans d’austérité, changements de gouvernements et économies forcées, la Grèce est arrivée cette semaine au défaut de paiement. Le pays se trouve dans l’incapacité de payer l’échéance de ses remboursements pour le mois de Juin à la Banque centrale européenne et au FMI.

Alors que le sujet fait la Une de tous les quotidiens à travers l’Europe et que le premier ministre du pays Alexis Tsipras a choisi d’organiser un référendum ce dimanche selon l’intitulé suivant « Le plan d’accord soumis par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fond Monétaire International lors de la réunion de l’Eurogroupe du 25 juin 2015, qui comprend deux parties et constitue leur proposition commune, doit-il être accepté ?  »

  • Thom, un simple particulier, a choisir d’agir.

Sa campagne a déjà réuni plus de 530 000€ en un peu plus de 2 jours. En l’échange de contributions allant de 3€ pour une carte postale du premier ministre envoyée depuis la Grèce, à 1 000 000 € pour le plaisir d’être un citoyen particulièrement soucieux de son prochain en passant par 6€ pour une salade grecque ou 10€ pour une bouteille de Ouzo, les dotations de remerciement sont variées mais gardent toutes les couleurs locales du pays.

olives grecques

Conviction personnelle et mobilisation commune

Alors que les médias sont nombreux à souhaiter en savoir plus sur Thom Feeney, voici comment il explique son projet :

Je peux comprendre que cette campagne ait l’air d’une plaisanterie, mais ce n’est pas le cas. Alors que la crise grecque est à la une de tous les journaux et que les politiciens brassent du vent, des gens souffrent au quotidien. Ils semblent l’oublier. Je me suis donc dit qu’il était temps d’essayer …

Et la mobilisation générale n’a pas tardé à suivre. Avec près de 35 000 participants à la campagne, 50 000 partages de la campagne sur Twitter, 21 000 partages du tweet original de Thom (#crowdfundgreece) et 208 000 partages Facebook, l’événement fait le tour des réseaux sociaux.

Pour sa part, Feeney a investi (en plus de son temps et de son anonymat), la somme de 10€ (pour une bouteille de Ouzo). Et vous, allez-vous prendre part à cette campagne participative sans précédent et tenter d’agir pour le peuple grecque ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !