Les statues de l’île de Pâques possèdent un corps de plusieurs mètres

L’île de Pâques perdue en plein milieu du Pacifique Sud au large du Chili recèle encore bien des secrets.

Certains, liés aux immenses têtes qui semblent être posées un peu partout à sa surface font se questionner scientifiques et archéologues depuis des dizaines d’années. Ces derniers viennent de révéler des corps enfouis mis à jour sur de superbes photographies.

corps statut moai

Si leurs origines sont encore floues du fait des traditions principalement orales des peuples de l’île de Pâques, on en sait aujourd’hui plus sur ce qui constitue les monumentales statues moaï.

Historiens, géologues et amateurs ont formé les plus grandes théories quant à la fabrication et à la constitution de ces personnages longtemps restés à l’état de simples visages.

statuts moai

Des statues hautes de plusieurs mètres

Relativement difficiles à dater, les moaï sont toutefois vieilles de plusieurs siècles et auraient été réalisées approximativement entre 1100 et 1680 dans différentes roches volcaniques.

D’aspect très semblable, leurs tailles varient toutefois de plus de 2 mètres à près de 9 mètres pour un poids moyen de 14 tonnes pouvant atteindre les 80 tonnes pour les plus grandes.

statuts moai de 4 mètres

Crédit : Courtesy the Easter Island Statue Project

Enfouies jusqu’aux épaules, elles ont révélé après excavation d’immenses corps tout en longueur gravés de dessins et de symboles. Les archéologues présents sur le site expliquent cet enterrement par la dépose de couches successives de sédiments depuis leur création jusqu’à nos jours.

Présentes au nombre de 150 sur l’île, toutes les statues ne sont pas libérées de leurs couches de terre et pourtant, à l’air libre ou pas elles continuent d’imposer le respect et de dégager une sorte de mystère propre à tout ce que nous ignorons encore sur elles.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !