Carte : Découvrez les pires préjugés des chinois à l’encontre des européens

La Pologne détesterait la Chine alors que les Russes adoreraient se battre et que les Italiens seraient « tellement faibles ». Voici quelques uns des préjugés qui font surface lorsqu’ils sont appelés par les suggestions automatiques du moteur de recherche incontournable en Chine, Baidu.

cliches européens vus par la chine

crédit : foreignpolicy

Vous pensiez que c’en était fini des stéréotypes et des idées reçues concernant les nationalités grâce à la fois à la mondialisation des échanges mais aussi à internet ? Il semblerait que non puisque si l’on en croit la carte publiée par le site foreignpolicy, on comprend vite qu’ils ont la vie dure.

Plus ou moindre tendres, parfois désagréables voir complètement racistes, les stéréotypes nous collent à la peau où que nous soyons en Europe.

En effet, un petit tour rapide nous montre que la Finlande utiliserait bien la langue anglaise, la Suisse serait neutre et l’Irlande indépendante. D’un autre côté, les habitants de la Belgique seraient appelés les « démons rouges », la Turquie s’opposerait à la Chine, l’Allemagne « tuerait des juifs » et la France contiendrait « tellement de personnes noires » ; pas forcément de quoi réchauffer les relations internationales …

La France dans l’Europe vue par la Chine

Pour ce qui est de l’hexagone, il semble que ce que l’on appelle la mixité sociale ne soit pas pour plaire aux plus grand nombre des Chinois, mais ce n’est pas tout. Deux autres recherches ressortent tout particulièrement, à savoir « Pourquoi la France n’arrive pas à battre l’Allemagne » bien que la question ne précise pas le plan concerné, et « Pourquoi les Français arnaquent les Chinois ? ».

En effet, chaque année les touristes chinois sont plus nombreux à prendre le temps d’un séjour en France et ce sont également les plus dépensiers. Il s’agit sans doute de la raison pour laquelle ils se plaignent des vols et agressions subits lors de leurs séjours.

Cependant, il ne faut pas oublier d’où viennent ces résultats. De la même façon que Google Search, le moteur de recherche Baidu fonctionne en utilisant un algorithme particulier qui lui, reste relativement opaque, difficile donc de réellement savoir comment sont sélectionnés les résultats suggérés. Toutefois, on note que plus les pays sont grands et riches, plus le nombre de propositions est important.

D’autre part, et en ce qui concerne leur teneur, la langue chinoise présente une grande complexité, avec des mots aux multiples sens, il est donc important de ne pas trop être « premier degré ».


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !