Carrefour : Les clients lésés par l’opération « Smartphone YEZZ 100% remboursé » seront dédommagés

Entre le 27 Octobre et le 17 Novembre dernier, les 75 000 premiers clients Carrefour à faire l’acquisition d’un smartphone de la marque YEZZ pouvaient bénéficier d’une offre « 100% remboursé ». Deux mois et demi après, tous attendent encore le retour de leur argent.

smartphone 100 pourcent rembourse

La société distributrice de la marque, placée en redressement judiciaire

Pour l’achat d’un smartphone de la marque américaine YEZZ 5Ei2 accompagné de son casque Bluetooth à 129.90 € entre le 27 Octobre et le 17 Novembre dernier dans l’un des 228 magasins Carrefour participants, vous pouviez prétendre à une offre qui vous promettait de voir votre achat 100% remboursé. La seule condition pour ça était de renvoyer dans les 48 heures suivant votre acquisition un dossier complété et accompagné comme souvent d’un RIB et d’une preuve d’achat.

Alors que les remboursements devaient commencer le 7 Janvier dernier, les clients concernés attendent encore et pour cause ; la société Avenir Telecom distributeur exclusif de la marque YEZZ en Europe a été placée en redressement judiciaire le 4 Janvier 2016.

Avec l’impression de s’être fait arnaqués, des clients floués ont choisi de demander réparation en créant notamment un groupe Facebook « Carrefour Litige ODR YEZZ » qui compte aujourd’hui quelques 954 membres. Alors que l’offre s’adressait aux 75 000 premiers souscripteurs, le préjudice financier global pourrait tout de même atteindre la somme de 10 millions d’euros.

Toutefois alors que la situation semblait ne pas devoir trouver de solution le groupe Carrefour semble avoir pris les devants après avoir été contactée par les journalistes de « La Dépêche du Midi« .

Les clients concernés auraient reçu très récemment un mail leur faisant part d’un « geste exceptionnel » de l’enseigne :

« Carrefour a décidé, à titre tout à fait exceptionnel, de faire un geste commercial en envoyant une Carte Cadeau Carrefour d’une valeur de 129,90€, sous réserve que les dossiers soient conformes selon les termes de l’offre initiale. »

Il semblerait donc qu’à défaut de voir la somme virée sur leurs comptes bancaires, les clients lésés reçoivent une carte d’achat valable dans les magasins Carrefour d’un montant de 129.90€.

Les courriers indiquant la marche à suivre devraient arriver dans les tous prochains jours dans les boites aux lettres des personnes concernées.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !