Une capsule éjectable pour survivre en cas de crash d’avion

L’actualité le démontre malheureusement parfois, les crash d’avions quand ils surviennent font souvent un grand nombre de victimes. L’idée de Vladimir Tatarenko pourrait donc être révolutionnaire si elle voyait le jour.

En effet, son bureau d’étude planche actuellement sur une capsule éjectable qui permettrait de sauver les passagers des avions venant à s’abîmer.

capsule crash avion

Les avions militaires disposent d’ores et déjà de ce type de technologie lorsqu’il s’agit d’éjecter leurs pilotes. Ces derniers actionnent un système de survie qui permet à leur siège d’être éjecté et de retomber loin du lieu du crash de leur appareil grâce à un parachute qui lui est relié.

Le bureau d’étude Tatarenko V.N souhaiterait appliquer ce modèle aux avions de ligne.

Une capsule commune en fibre de carbone

Étonnement l’idée est assez simple. Il s’agirait de réaliser à la manière des sièges éjectables, une capsule commune à tous les sièges passagers (on imagine que le projet prend en compte les membres d’équipage d’une façon ou d’une autre) qui se désolidariserait du fuselage et dont l’atterrissage serait assuré par plusieurs parachutes.

Particulièrement légère puisque fabriquée en grande partie en fibre de carbone, les systèmes électriques, hydrauliques et autres vérins d’attache de cette capsule se désenclencheraient presque instantanément lorsque l’ordre en serait donné.

Vladimir Tatarenko espère voir son projet équiper les premiers avions d’ici 4 ans, mais l’idée ne semble pas emballer les compagnies, du moins en l’état.

Ainsi, cette capsule de survie augmenterait (même faiblement) le poids total des avions et entraînerait donc une surconsommation de carburant.

Mais le principal obstacle à sa commercialisation reste sa faible capacité. Le projet ne permet effectivement que d’inclure un petit nombre de sièges ce qui obligerait les avions à voler moins remplis et donc à être beaucoup moins rentables.

Toutefois, pour de petits avions de ligne ou privés, l’idée pourrait sans doute permettre de sauver des vies.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !