Call of Duty Black Ops 3 : La promo du jeu fait scandale avec une fausse attaque terroriste

Activision pensait viser juste en annonçant hier une fausse attaque terroriste via son compte Twitter pour faire la promotion du prochain Call of Duty Black Ops 3. Durant près de trois heures, l’éditeur n’a cessé de publier des informations factices au sujet d’une pseudo-attaque qui se serait abattue sur Singapour.

Pour appuyer ses révélations choc, Activision avait même pris le soin de poster des images du nouvel opus. Cela n’a pas été du goût des internautes, mais alors pas du tout.

« Stupide », « irresponsable », « marketing foireux », la réaction des médias, et même celle des fans du jeu vidéo de tir à la première personne, a été unanime et sans concession aucune.

attaque terroriste call of duty

Une campagne marketing complètement ratée par Activision

Sujet sensible, le terrorisme ne fait rire personne. Et cela, Activision l’a appris à ses dépens. Déjà que les jeux vidéo de guerre peuvent être critiqués pour leur violence, l’éditeur a cette fois-ci dépassé la ligne rouge en tirant un coup marketing à côté de sa cible. Il n’y a d’ailleurs pas que les observateurs et les journalistes qui s’indignent face à cette campagne publicitaire désastreuse. Les joueurs aussi ont fait part de leurs critiques les plus véhémentes.

call of duty

Il faut dire que l’impact d’une telle publication est assez important pour être pris au sérieux. Plus de 3 millions de personnes suivent activement le Twitter officiel Call of Duty. Et si l’on prend en compte l’effet viral d’une telle déclaration sur internet et sur les réseaux sociaux, on ne peut que se demander ce qui a bien pu passer par la tête des personnes en charge de la promotion du jeu vidéo.

Il devient alors tout aussi difficile d’expliquer leur manque de jugeote que leur incompétence en marketing. Cette énorme maladresse coûtera-t-elle quelques ventes en moins ? Réponse le jour de la sortie de Call of Duty le 6 novembre 2015.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !