Bruno Masure : L’ex star du JT pense que Jean-Pierre Pernaut est un “gros con”

Hier soir sur son compte Twitter, l’ex présentateur des journaux de TF1 puis France 2 a réagit à un commentaire de la chroniqueuse de l’émission “Touche Pas à Mon Poste” Isabelle Morini-Bosc qui exprimait sa sympathie à une autre personnalité du paf, Jean-Pierre Pernaut.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne partagent pas vraiment la même opinion.

bruno masure

crédit : Antoine Busnel

Alors qu’Isabelle Mirini-Bosc via son compte Twitter faisait part de son coup de cœur pour le présentateur du journal télévisé de midi sur TF1 Jean-Pierre Pernaut, le très libre de parole Bruno Masure n’a pas pu s’empêcher de donner lui aussi son avis selon lequel JPP serait un “gros con”.

Comme le disait un twittos en réponse, “ambiance” …

Alors réel désaccord ou simple envie de faire de buzz ? Difficile à dire mais l’ancien présentateur du JT à la fois sur la première et la deuxième chaîne pendant 13 ans entre 1984 et 1997 n’en est pas à son coup d’essai.

Il y a quelques jours déjà alors que Claire Chazal présentait son dernier journal après avoir été licenciée par TF1, il revenait sur son discours d’adieu en ces mots :

“Je pense vrai­ment qu’on n’a pas à prendre l’antenne en otage pour régler ses comptes avec ses patrons. Elle (Claire Chazal) aurait pu conti­nuer jusqu’à 75 ans avec un dentier et une perruque ! Elle était en roue libre… “

Mais d’autres comme Bernard de la Villardière qualifié de “pauvre aristo fin de race qui produit des émis­sions raco­leuses, conster­nantes et vulgaires sur les putes et autres” et Davis Pujadas avaient déjà fait les frais du vocabulaire pas toujours soigné de l’ancien homme de télé.

Pourtant, à l’époque l’ancien journaliste au moment de son départ d’Antenne 2 avait été beaucoup plus sobre, bien que peut-être déjà légèrement ironique :

“A la saint Léger, je prends congé. Ce soir, je voudrais toute parti­cu­liè­re­ment vous remer­cier de votre fidé­lité. Très très bonne soirée merci.”


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !