Brexit : quels pays seront les plus impactés ?

Après plusieurs mois de suspense et d’incertitude, le référendum sur le Brexit a enfin livré son verdict.Les Britanniques ont décidé à plus de 51 % de sortir de l’Union européenne. Une chose est certaine, même si pour le moment les contours restent flous, c’est qu’une telle décision aura forcement un impact aussi bien sur le Royaume-Uni que sur le reste de l’Europe.

brexit pays impactés

Il y a quelques jours, l’agence d’évaluation financière S&P a publié une analyse sur les pays les plus exposés à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. D’après un classement établi, sur 20 pays (Canada et Suisse inclus), la France vient en 11e position.

Les conséquences économiques

Leur ampleur pour chaque pays dépend en grande partie de sa dépendance avec le Royaume-Uni. S&P a analysé cette dépendance selon 4 axes : les exportations, les flux financiers, les investissements étrangers, et enfin les flux migratoires.

c’est la république d’Irlande qui vient en tête des pays le plus menacés. Cette dernière est historiquement et culturellement liée au Royaume avec lequel elle partage 499 km de frontière via l’Irlande du Nord.

Pour S&P, « L’Histoire et la frontière commune entre Irlande et le Royaume-Uni rendent possible d’importants flux de marchandises et de services, de même que d’importants flux migratoires entre les deux pays« .  La somme des Irlandais vivant au Royaume-Uni et des Britanniques installés en Irlande représente 17,2 % de la population irlandaise.

Il va donc sans dire que l’Irlande sera davantage touchée par cette sortie que n’importe quel autre pays. Juste derrière elle vient Malte, suivi du Luxembourg et de la république chypriote.

brexit infographie pays-impactés

Malte et Chypre sont deux plateformes financières historiquement liées à la City de Londres. À cela s’ajoute l’installation dans ces deux pays de plusieurs ressortissants et retraités britanniques.

Le Luxembourg sera particulièrement touché, car ses créances financières logées à la City sont équivalentes à 73 % de son PIB.  La Suisse (même si elle ne fait pas partie de l’Union européenne) et la Belgique viennent respectivement en 5e et en 6e position.

En partant de l’autre bout du classement, l’Autriche, l’Italie et la Hongrie sont les pays susceptibles d’être les mois touchés.

La France quant à elle se situe au milieu du classement (11e) et subira surtout les effets liés aux avoirs français placés au Royaume-Uni qui représentent 10 % du PIB de l’hexagone, sans oublier les incertitudes liées aux conséquences sur les échanges commerciaux.

Une chose reste tout de même certaine, le Brexit qui vient d’être voté par le Royaume-Uni créé une onde de choc donc il est l’épicentre. Celle-ci ne manquera pas de toucher, marginalement ou de manière importante, d’autres pays d’ici les prochains mois, voire années.

Pour l’heure, les conséquences immédiates se font déjà sentir puisque la valeur de la Livre sterling est en chute libre (10 % de perte face au dollar en moins de 24 h).


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !