BlackBerry : la société ne fabriquera plus de smartphones

BlackBerry met officiellement un terme à son aventure dans la fabrication des smartphones. Toutefois, elle ne se retire pas totalement du marché, mais fera fabriquer des téléphones en sous-traitance.

blackberry

Torch, Bold ou Curve, ces classiques qui ont fait de la marque une référence mondiale dans l’univers des mobiles font désormais partie d’un passé proche, mais en même temps si lointain. Autrefois toute puissante, la société canadienne RIM, devenue BlackBerry a raté le virage des smartphones.

Après de nombreux sursauts d’orgueil ayant pour but de forcer un retour gagnant, la marque n’a toujours pas réussi à renaître de ses cendres. Les pertes financières qui pèsent lourd depuis des années ont finalement poussé les responsables de la société à mettre un terme à leur activité de fabrication de téléphones portables.

En fabriquer, mais par des tiers

Depuis toujours, l’entreprise avait un contrôle de bout en bout sur la chaîne de production, que ce soit sur l’aspect matériel que logiciel. Mais construire des smartphones empire le gouffre financier. Déterminé à rester sur le marché, BlackBerry déléguera donc la charge de construction à une société sous-traitante indonésienne.

Énième mesure pour se maintenir dans la barque

Avec un système maison, la concurrence face à Apple et Android s’est avérée impossible. La marque s’était finalement résignée à jouer la carte du conformisme en se rabâchant sur Android, avec comme seul espoir d’aller jouer les troubles fête sur cette niche dominée par Samsung . Juste derrière, il y a peloton formé par d’autres géants comme Huawei, LG ou encore Sony. Seulement, BlackBerry Priv qui était censé servir de rampe de lancement n’a pas réussi a pousser la marque plus loin.

Le nouveau partenariat de sous-traitance qui rime avec délocalisation entrainera certainement un gain de compétitivité. Peut-être faudra t-il compter sur la carte de l’accessibilité, comme autre tentative pour faire renaître chez BlackBerry l’once du sentiment d’une gloire perdue.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !