Black Sabbath : Une dernière tournée mondiale pour finir en beauté !

Fondateur et véritable monument du Heavy Metal, Black Sabbath va se lancer dans une dernière tournée mondiale d’envergure. Du 20 janvier 2016 au 30 avril de la même année, le groupe originaire de Birmingham fera le tour de vingt-quatre salles de concerts à travers le monde.

Le show commencera à Omaha (Nebraska), passera par dix-sept salles nord-américaines (Etats-Unis et Canada), continuera en Australie et s’achèvera à Dunedin (Nouvelle-Zélande). Pour l’instant, aucune date n’a été programmée sur le sol européen, mais il ne fait nul doute que Black Sabbath reviendra au moins une dernière fois sur ses terres.

Pour cette tournée d’adieu, la bande d’Ozzy Osbourne ne sera malheureusement pas au complet, puisque le batteur Bill Ward manquera à l’appel. Qu’à cela ne tienne, les fans du groupe fondé en 1968 et dont l’histoire a été marquée par de nombreuses séparations et reformations, seront au rendez-vous !

black sabbath

The End : La tournée d’adieu de Black Sabbath

Les trois membres d’origine du groupe qui partiront en tournée l’ont promis : ce sera la « der des ders ». Pour preuve, la tournée a été baptisée « The End » (La Fin), ce qui ne laisse planer aucun doute : après le concert de Dunedin le 30 avril 2016, le groupe de rock devrait mettre fin à quarante-huit ans de succès, de tournées, d’instabilité, de ruptures et de reformations.

A l’origine, ils étaient quatre jeunes des quartiers pauvres de l’Angleterre : Ozzy Osbourne (chanteur), Geezer Butler (bassiste), Bill Ward (batteur) et Tony Iommi, guitariste et seul membre constant du groupe des origines à aujourd’hui. C’est d’ailleurs lui qui a révolutionné le genre musical du Rock. En effet, ses doigts estropiés ne lui permettaient pas de jouer « normalement ».

Il s’était alors adapté à son handicap en abaissant ses cordes de guitare afin de diminuer la pression sur les deux prothèses qui remplaçaient le bout de ses phalanges sectionnées lors d’un accident. De ce fait, ses riffs de guitare sont devenus beaucoup plus lourds et plus sombres, ce qui explique le nom attribué quelques années plus tard au genre : le « heavy metal ».

Le style du premier album éponyme, Black Sabbath (1970), va influencer de nombreux musiciens. Ce premier album en appellera d’ailleurs dix-huit autres, dont l’emblématique Paranoid (1970) et le tout dernier, intitulé 13 (2013).


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !