Black Friday rebaptisé par respect aux victimes des attentats de Paris

Chaque année le « Black Friday » a traditionnellement lieu le vendredi suivant Thanksgiving aux États-Unis. Depuis quelques années toutefois, l’événement s’est importé chez nous sous le même nom et généralement à l’occasion du dernier vendredi du mois de Novembre.

Pourtant cette année le « Black Friday » littéralement « vendredi noir », aura un goût particulier. C’est pourquoi à la suite des attentats survenus vendredi dernier à Paris, de nombreuses enseignes ont choisi de rebaptiser l’occasion.

black-friday-repabtise

Il est des actualités que l’on ne peut pas et que l’on ne veut pas occulter aussi dramatiques soient-elles. C’est le cas des attaques terroristes de vendredi au Bataclan et à la terrasse de certains cafés parisiens.

Si la vie reprend peu à peu son cours normal depuis cette date dans la capitale et pour le reste du pays, les esprits et les cœurs sont encore très marqués. Ainsi, la journée de promotions monstres du « Black Friday » affichait un nom qui pouvait sembler déplacé.

Une terminologie inadaptée

Habituellement le « Black Friday » est une journée où la fièvre acheteuse s’empare des consommateurs face aux incroyables rabais proposés par les boutiques et les sites de e-commerce. Elle permet d’ailleurs de déclarer ouverte la grande saison des achats de Noël et est désormais suivie du « Cybermonday » pour les enseignes en ligne.

Dans un récent communiqué, Marc Lolivier délégué général de la Fédération e-commerce et vente à distance, la FEVAD, a tenu à s’exprimer au sujet de son appellation à la terminologie « pas très appropriée » compte tenu de la récente actualité.

Toujours selon cette déclaration, des propositions seraient à l’étude afin de lui trouver un nouveau nom et ce avant la prochaine édition.

Le groupe Klépierre qui gère de nombreux centres commerciaux à travers toutes l’Europe a déjà fait savoir que pour lui, le « Black Friday » se transformerait en « Jours XXL« , par « respect pour les victimes et les familles touchées par les actes inqualifiables survenus vendredi dernier à Paris. »

Quant à anticiper l’impact des attentats de vendredi sur les ventes, le délégué général de la fevad ne se prononce pas :

« Il y a deux scénarios : soit les gens se réfugient sur internet pour leurs achats de noël soit les attentats impactent le moral des Français et on assistera à une baisse généralisée des ventes. »

À la vue des nombreuses réactions de parisiens souhaitant continuer à sortir et à vivre « comme avant » pour montrer qu’ils n’ont pas peur, tout est possible. Et vous quel sera votre choix pour les prochaines courses de Noël ?

A savoir : Si vous désirez profiter des meilleurs bons plans du Black Friday, on vous conseille de faire un petit tour chez nos confrères Plusdebonsplans tout au long de la journée du vendredi 27 Novembre 2015.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !