Ballon d’Or 2016 : Nouvelles règles de désignation et date d’élection

La désignation du Ballon d’or 2016 sera faite sur la base de nouvelles règles, comme annoncé il y a quelques semaines par France Football. À quelques jours du verdict, nous revenons sur la nouvelle formule.

ballon or 2015

Il s’agit à vrai dire d’un retour aux sources après 5 années passées dans le giron de la FIFA. En effet, l’organisation du Ballon d’Or qui était du ressort de France Football avait été concédée à la FIFA en 2010, à la suite d’un partenariat de cinq ans qui conférait à cette dernière un bon nombre de prérogatives quant à la manière dont les votes devaient se dérouler. Le système a dès lors connu des changements qui ont souvent fait l’objet de vives critiques.

Le Ballon d’or à l’air FIFA et pourquoi il était controversé

Depuis 2010, le vainqueur était désigné par trois collèges distincts (les capitaines de sélections, les sélectionneurs et les journalistes) composés chacun de représentants des pays qui composent la FIFA, soit un total de 208 membres par collège.

Ce système faisait l’objet de critiques, accusé notamment d’être biaisé avec l’ouverture du vote aux capitaines de sélections et aux sélectionneurs. Ce reproche a toutefois quelque chose de paradoxal dans la mesure où la variété du panel de votants était censée légitimer davantage le vainqueur. Seulement, une enquête du journal l’Équipe en 2014 laissait comprendre qu’avec ce système, il n’était plus vraiment question d’élire le “meilleur joueur de l’année” mais plutôt le plus populaire. Le palmarès en équipe qui pesait lourd les années d’avant aurait ainsi été délaissé au profit de considérations plus partisanes.

Cette formule avait ainsi contribué à maintenir l’hégémonie de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi sur le Ballon d’Or, et ce, même durant certaines années où leur palmarès en équipe faisait défaut. C’est le cas notamment de l’édition 2010 où Messi s’était vu attribuer le trophée, ce qui pour de nombreux tabloïds était fort discutable. En effet, même s’il sortait d’une excellente saison sur le plan individuel, ses performances collectives étaient en dessous des standards du Ballon d’or. L’Argentine avait fait piètre figure en coupe du monde cette année-là et le FC Barcelone avait été sorti en demi-finale de ligue des Champions.

Si le vote avait eu lieu une saison avant, avec les anciennes règles, le Ballon d’or aurait sans doute été soit Andrès Iniesta, vainqueur de la coupe du monde et buteur décisif en final, ou Wesley Sneider qui avait fait une excellente saison en remportant la Ligue des Champions avec l’Inter de Milan et avait également été finaliste de la coupe du monde, face à l’Espagne.

C’est un exemple parmi d’autres. Mais ces cas controversés d’attribution soit à Messi ou à Ronaldo n’enlèvent rien au fait qu’ils soient sur le plan individuel, deux joueurs hors normes qui ont prouvé ces dernières années qu’ils étaient au-dessus des autres.

Retour aux sources avec la méthode France Football

Le Ballon d’Or retrouvera une formule plus traditionnelle à partir de cette année. Ce qui était reproché à la méthode FIFA sera donc supprimé avec le retour à un seul collège de votants constitué d’une sélection de journalistes internationaux. Par ailleurs, le vote sera déterminé à partir d’une liste de trente joueurs, contre vingt-trois lors des précédentes éditions. Les 30 nominés sont connus déjà depuis quelques jours.

Le vainqueur sera désormais connu avant la fin de l’année civile, et non en janvier de l’année suivante. Cette année, ce sera le 12 décembre 2016. Et même si la formule ne sera pas la même, le verdict quant à lui ne devrait rien changer au verdict puisque le Ballon d’or devrait une fois encore revenir soit à Ronaldo ou à Messi, le premier partant largement favori.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !