Avez-vous une alimentation saine ? Un test urinaire vous le dira en 5 minutes

Le test mesure dans l'urine des marqueurs biologiques laissés par les aliments tels que la viande rouge, le poulet, le poisson, les fruits et légumes.

Ce test qui présente des résultats en cinq minutes a été développé par des scientifiques britanniques de l’Imperial College de London. Il est également en mesure d’évaluer la quantité de graisse, de sucre, de fibres et de protéines qu’une personne a mangés au cours des 24 dernières heures.

Il vous est certainement déjà arrivé un jour de chercher à faire le point sur tout ce que vous avez consommé la veille. Entre les repas copieux et tout ce qui est grignoté dans les intervalles, ce genre de rapport n’est pas toujours évident à dresser. D’après les scientifiques à l’origine de ce test, les études suggèrent que 60 % des gens ne sont pas capables de fournir une réponse précise par rapport à ce qu’ils ont mangé la veille.

Pour les personnes en surpoids et les autres qui suivent un régime, ce genre d’information est particulièrement important pour un suivi efficace, notamment pour fournir des informations pertinentes aux professionnels tels que les diététiciens ou les nutritionnistes.

Les scientifiques de l’Imperial College ont récupéré les échantillons d’urine de 19 volontaires qui, pendant 3 jours, ont suivi quatre régimes différents, allant de très sain à très malsain. Ils ont ensuite analysé les échantillons pour isoler des centaines de composés, appelés métabolites, produits lorsque certains aliments sont décomposés dans le corps. Ces composés sont liés entre autres à des aliments tels que la viande rouge, le poulet, le poisson, les fruits et légumes. Les indicateurs incluent également la quantité de protéines, de matières grasses, de fibres et de sucre consommée.

Sur cette base, les chercheurs ont pu établir des profils de métabolites indiquant si une alimentation est saine et équilibrée. L’idée est d’avoir des profils de référence relatifs à un « régime alimentaire sain » de sorte à les comparer aux résultats issus des tests urinaires.

Toujours dans le cadre de leur étude, les scientifiques ont également évalué la fiabilité du nouveau test analysant des échantillons d’urine de 291 personnes obtenus à partir d’une étude précédente et en comparant leurs résultats aux informations déjà connus sur ces patients. Ils ont été en mesure de déterminer avec précision les régimes alimentaires de ces personnes sur la base des métabolites présents dans leur urine.

Bien sûr, ce test que les chercheurs comptent désormais mettre sur le marché d’ici les deux prochaines années n’est pas encore capable de dire si une personne a mangé 15 frites et deux saucisses la veille, mais les informations qu’il fournit sont assez précieuses.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !