Attention, faire un suçon peut tuer !

Après un suçon réalisé par sa petite amie, un jeune Mexicain est décédé d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

sucon-mort

Relayée par plusieurs médias mexicains, l’information fait désormais le tour du web. Un jeune homme de 17 ans aurait décidé de passer du bon temps avec sa petite amie un après-midi. Mais quelque temps après, il commence à ressentir les symptômes d’un AVC.

Appelés en urgence, les secours se sont rendus au domicile familial, mais n’ont pu rien faire. Julio Mecias Gonzalez est décédé et les médecins ont conclu à un AVC suite au suçon.

Sa petite amie y serait allée un peu trop fort et la pression exercée par les lèvres aurait provoqué la formation d’un hématome sur la paroi d’une artère du cou. Cet hématome a été à l’origine d’un caillot sanguin qui a, à son tour, entrainé l’AVC fatal en remontant dans le cerveau.

Ce n’est pas la première fois que cela arrive

La cause de ce décès parait invraisemblable, pourtant ce n’est pas la première fois que cela se produit. Un cas similaire était déjà référencé dans les archives scientifiques. En effet, en 2010,  une Néo-Zélandaise de 44 ans s’était présentée à l’hôpital après la soudaine paralysie de son bras gauche.  Là aussi, c’était après un suçon, mais il ne s’était pas avéré fatal.

Le cas a d’ailleurs fait l’objet d’une publication dans la revue New Zealand Medical Journal. D’après le Dr Teddy Wu « L’aspiration buccale avait causé un traumatisme à l’intérieur du vaisseau. Il y avait un caillot dans l’artère ».

Le caillot avait migré dans le cœur par voie sanguine et provoqué un petit infarctus qui avait entraîné cette paralysie. Plus chanceuse que le jeune Mexicain, la patiente s’en était sorti après une intervention rapide des médecins.

Un AVC après un suçon est donc possible. Toutefois, les auteurs de la publication ont expliqué que l’événement reste extrêmement rare.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !