Attention à ces 5 maladies que vous pouvez attraper dans les toilettes publiques

Quand faut y aller, faut y aller, mais parfois vraiment les toilettes publiques sont tout ce qu’il y a de plus repoussant à utiliser. Entre les odeurs, les rouleaux de papier débordant (quand ce ne sont pas les WC eux-même qui débordent), les taches, le savon inexistant … Bref, il existe vraiment de nombreuses raisons de ne pas vouloir entrer dans ces lieux.

D’ailleurs même des toilettes propres sont en réalité remplies de bactéries invisibles. Les maladies que vous pouvez y attraper sont toutes affreuses et particulièrement désagréables à vivre voir même dangereuses. Vous ne nous croyez pas ? Lisez plutôt l’article qui suit, il devrait vous donner envie d’aller acheter le matériel nécessaire à un grand ménage de printemps !

1 . La grippe

Le virus de la grippe se déplace dans l’air et va donc là où va le vent. il n’est pas spécifique aux toilettes mais comme l’endroit concentre un grand nombre de personnes sur peu de temps, on l’y retrouve facilement. La grippe si vous l’avez déjà attrapée provoque une forte fièvre, des frissons, de la toux, des maux de tête et parfois aussi des crampes. Si les symptômes principaux ne durent que quelques jours, une grande fatigue persiste par contre pendant plusieurs semaines.

Direction donc chez votre médecin généraliste pour la prescription d’un antiviral. Le paracétamol en vente libre, pourra aussi vous soulager.

virus grippe toilettes

2 . La shigellose

Voici une bactérie dont les symptômes sont tout à fait désagréables à vivre. La shigellose, pas très connue mais ravageuse provoque de violentes crampes, des vomissements, des diarrhées, et la présence de sang dans les selles. Elle est singulièrement épuisante pour le corps humain et peut durer plusieurs jours. Buvez énormément pour vous réhydrater et rendez-vous directement à l’hôpital.

shigellose bacterie toilettes

3 . Le norovirus

Cette bactérie n’est pas très méchante et disparaît normalement en 48h maximum. Pour autant ces deux journées peuvent être longues au rythme des diarrhées, des nausées et des maux d’estomac qu’elle provoque. Comme toujours en cas de perte de substance, buvez beaucoup afin de ne pas risquer la déshydratation et prenez rendez-vous avec votre médecin, surtout si les symptômes persistent au delà de deux journées.

norovirus bacterie toilettes

4 . Hépatite A

On entend moins souvent parler de cette bactérie dangereuse car la plupart d’entre nous est vacciné afin d’en être protégé. L’hépatite A s’accompagne d’une fatigue sans limite, de douleurs d’estomac, de fièvre, d’une coloration sombre des urines et d’une jaunisse. En cela elle est très reconnaissable et peut résister jusqu’à 6 mois chez le sujet atteint avec une période d’incubation large de 15 à 50 jours. La seule solution est une hospitalisation pour des soins quotidiens et beaucoup de repos.

hepatite a toilettes virus

5 . La salmonelle

La salmonelle est une des bactéries les mieux connues de l’homme car elle peut se développer partout et notamment dans les toilettes publiques. Elle engendre fièvre, maux de tête, perte d’appétit, nausées et diarrhées qui pourront durer jusqu’à 7 jours. Le seul traitement se fait par antibiotiques, donc un rendez-vous rapide chez le médecin s’impose quand ce n’est pas directement une visite aux urgences en cas de symptômes aggravés.

salmonelle virus toilettes

Quelques conseils pour vous protéger

La plupart de ces bactéries sont présentes dans les selles des personnes qui utilisent les toilettes publiques. S’il est vrai que nous n’avons pas pour habitude de mettre les mains dedans, les traces ne sont pas toujours visibles à l’œil nu et l’être humain pas toujours attentif à sa propreté.

Pour vous prémunir des contaminations et des désagrément qu’elles comportent, pensez à bien :

  • Protégez-vous des portes

Ça peut paraître idiot mais on ne se lave jamais les mains avant d’aller aux toilettes et toutes sortes de bactéries pullulent à leur surface. N’oubliez jamais qu’un clavier d’ordinateur est au moins aussi sale que la cuvettes des WC que vous vous apprêtez à utiliser.

  • On ne touche pas la chasse

Mais on n’oublie pas de la tirer, et pour cela on utilise un peu de papier toilette. Eh oui, à ce moment de l’opération, les mains ne sont toujours pas lavées.

  • Utilisez les patères

Pour vos sacs à mains mesdames et vos vêtements messieurs, pensez à les suspendre au lieu de les poser au sol. Premièrement les sols des toilettes publiques sont souvent mouillés, deuxièmement ils sont forcément couverts de germes.

  • Pensez à tout

Et même à vos semelles de chaussures. Pourquoi ? Parce qu’elles transportent très bien certains germes récalcitrants et que vous les retirez, longtemps après être allé aux toilettes, avec vos mains.

  • Le gel hydroalcoolique

Apparu dans nos maisons pour nous protéger de la grippe H1N1 en 2009, il ne se limite pas à celle seule bactérie. Voici un usage particulièrement efficace des petites bouteilles de gel hydroalcoolique pour les mains qui se glissent dans n’importe quel sac.

  • Attention, on mange !

Avant de passer à table, que vous soyez allé aux toilettes ou pas, lavez-vous les mains, les bactéries s’en servent trop facilement pour passer à la bouche.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !