Attentats de Paris : Sauvé d’un éclat de bombe grâce à son smartphone

Vendredi soir lors des attentas à la bombe perpétrés autour du Stade de France à St Denis à côté de Paris, un jeune homme a miraculeusement échappé à la mort.

Le smartphone qu’il tenait à l’oreille au moment d’une des trois explosions a reçu un éclat de bombe à sa place.

sauve-attentats-smartphone

C’est entre 21h15 et 21h20 vendredi soir que retentissent les deux premières explosions autour du Stade de France. Nul ne se doute encore de l’ampleur du désastre à venir. Le président lui-même assiste au match France-Allemagne qui se tient à l »intérieur de l’enceinte.

Pourtant, 20 minutes après une troisième explosion a lieu et ailleurs dans Paris, des tireurs sèment la mort et la terreur. La mort, Sylvestre lui ne la trouvera pas contrairement au 132 personnes décédées ce soir là.

Grâce à un étonnant concours de circonstances, son smartphone va bloquer l’éclat de bombe qui aurait pu lui être fatal.

Légèrement blessé au pied et au ventre

« Le temps qu’il raccroche, je traversais et boum, ça a explosé devant moi. Donc, tout est parti en éclats. J’ai ressenti des projectiles, et tout. Je suis parti, je suis tombé, je me suis relevé (…) Voilà, ça c’est le portable qui a pris le coup. C’est ce qui m’a sauvé. Sinon ma tête partait en éclats. »

« Je suis un miraculé, ajoute-il. Je ne souhaite cela à personne. »

Interrogé par différentes équipes télé déjà présentes sur place à la suite des deux premières déflagrations Sylvestre à tout de même été blessé au pied et au ventre, une blessure qui elle aussi, aurait pu être plus grave.

En effet, là ce n’est pas son téléphone qui a protégé le jeune homme, mais son blouson qui a amorti l’impact d’un autre éclat de bombe arrivé directement sur lui.

Trois kamikazes ont fait exploser leurs ceintures d’explosifs ce soir là et quatre personnes ont perdu la vie dont un passant.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !