Attentat de Nice : Tout ce qu’on en sait pour le moment

La Promenade des Anglais à Nice, a été le théâtre d’une scène tragique hier dans la nuit, en pleine fête nationale. Pour le président de la République, il s’agit « d’une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié »

Attentat nice

Il n’aura donc pas fallu plus de temps pour que la thèse de l’attentat terroriste soit évoquée par les autorités, après qu’un homme au volant d’un camion ait foncé dans la foule rassemblée sur la promenade des Anglais à Nice dans la soirée d’hier pendant les célébrations de la fête nationale.

Pour le moment, le bilan fait état d’au moins 84 morts, dont plusieurs enfants, et d’une vingtaine de personnes gravement blessées. (Données à jour).

Déroulement de la scène

Dans la nuit d’hier, la populaire Promenade des Anglais, avait été investie par les niçois dans le cadre des festivités nationales du 14 juillet. Aux alentours de 23 h, à peine le feu d’artifice s’était éteint qu’un homme à bord d’un camion a foncé sur la foule. Il a maintenu le pied sur l’accélérateur sur une distance de plus de plus de deux kilomètres, balayant tout sur son passage. Soudain, « il y a eu des coups de feu et le chauffeur a été abattu ».

Même après la neutralisation du conducteur, c’était le chaos, la débandade. « Tout le monde était paniqué », il y avait des cris, des gens qui courraient partout, mais aussi beaucoup de sang.

Immédiatement, la préfecture a demandé aux habitants de rester chez eux et un numéro d’urgence à destination des familles a été mis en place : le 04 93 72 22 22.

Des armes lourdes retrouvées dans le camion

Le chauffeur du camion était aussi armé, selon une source policière. Il avait des armes lourdes, dont des grenades. Ce qu’a confirmé Christian Estrosi, président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur et ancien maire de la ville. Il a également fait savoir qu’« au moment où il a été abattu par les policiers [le chauffeur] avait fait feu plusieurs fois ». « Il s’agit du pire drame de l’histoire de Nice» a-t-il ajouté.

Que sait-on du chauffeur

Après une première fouille de son camion, des pièces d’identité y ont également été retrouvées. Les premières informations rapportées par une source policière indiquent qu’il s’agit d’un Niçois d’origine tunisienne âgé de 31 ans. Nous n’en savons pas plus pour le moment.

Prolongement de l’État d’Urgence

À 3 h 45, le président de la République, François Hollande a eu une allocution en direct sur la télévision nationale. Pour lui, il s’agit « d’une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié ». Il a également fait savoir que l’État d’urgence dont la fin avait été confirmée pour le 26 juillet allait être prolongé de 3 mois.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !