Après le moustique tigre, c’est au tour de la recluse brune d’inquiéter les autorités sanitaires

Alors qu’il y a encore peu de temps chacun s’inquiétait de croiser un moustique tigre sur sa route et de contracter par la même occasion une dangereuse maladie comme la dengue, voici qu’un autre insecte particulièrement dangereux fait son apparition en France et notamment dans le Languedoc-Roussillon.

Il s’agit cette fois d’une araignée au nom évocateur de Recluse Brune.

recluse brune

Crédit : nouvelobs

Amis arachnophobes, voici une nouvelle source d’inquiétude pour vous et pas des moindres.

Pourtant minuscule, la Recluse brune mesure moins de 2 cm, cette araignée a de quoi donner des sueurs froides à tous ceux qui résident dans le Sud de la France ou qui s’y rendent actuellement en vacances.

Deux femmes viennent en effet de faire les frais de sa morsure et ont du chacune subir une opération de chirurgie afin de réparer les dégâts. Si toutes les rencontres avec la recluse ne mènent pas à l’hôpital, il faut pourtant s’en méfier car son venin possède la propriété dévastatrice de nécroser profondément et rapidement les chairs.

Démangeaisons et nécrose

Si la gravité de la blessure dépend à la fois de la quantité de venin injectée et de la sensibilité de la personne mordue, les deux jeunes femmes de 32 et 38 ans originaires pour l’une du Gard et pour l’autre de Montpellier, mordues très récemment s’en tirent avec une belle frayeur et des cicatrices, l’une d’elles raconte :

« C’était le 21 mai au petit matin. L’araignée devait se trouver dans le pantalon que j’ai enfilé avant d’aller travailler et elle s’est ensuite retrouvée coincée contre ma cuisse. Vers 10 h, j’ai ressenti de grosses démangeaisons. Je suis allée aux toilettes et j’ai découvert en haut de la jambe gauche des traces rouges et bleues ».

necrose due a larecluse brune

Crédit : ladepeche

« Nous l’avons opérée pour retirer les chairs qui avaient nécrosé en surface et jusqu’au muscle. Elle se retrouve à présent avec une cicatrice de 10 centimètres de long ».

À noter toutefois que selon les spécialistes cette araignée n’attaque pas , elle vit dans les placards ou les trous en toute discrétion. Dans les deux cas présents la Recluse Brune s’est retrouvée coincée d’où ses attaques en réalité d’auto-défense.

Les médecins expliquent cependant que les morsures de Recluses Brunes sont douloureuses et provoquent très rapidement d’intenses démangeaisons. D’ailleurs, si la rougeur s’étend sur une large surface il ne faut pas hésiter à consulter rapidement un médecin afin de bénéficier d’une prise en charge sans délai.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !