Après un choc à la tête, il parle couramment l’espagnol à sa sortie du coma

Un adolescent américain est entré dans le coma après une blessure à la tête subie lors d’un match de foot dans son collège. À son réveil il ne parlait que l’espagnol.

reuben-nsemoh-1

Reuben Nsemoh, 16 ans, est gardien de but dans l’équipe de son collège situé dans la banlieue d’Atalanta. Pendant un match, un adversaire le percute à la tête alors qu’il essayait de récupérer le ballon. Cet incident va le plonger dans le coma. Heureusement, il en ressort trois jours après, mais un phénomène bizarre s’est produit.

Alors qu’il ne comprenait que quelques mots de l’espagnol avant son choc, il s’est réveillé en le parlant couramment. Il avait également de la peine à répondre en anglais, sa langue natale. Mais après quelques jours de convalescence, son anglais se rétablit progressivement sans qu’il ait à le réapprendre. Son espagnol quant à lui a suivi le mouvement contraire.

Bien qu’étrange, ce phénomène s’est déjà produit plus d’une fois par le passé, notamment des cas similaires connus sous le nom de syndrome de l’accent étranger. Le premier cas officiellement connu est celui d’une norvégienne qui, en 1941, s’est mise à parler avec un accent allemand. C’était à sa sortie du coma après avoir été blessée par un éclat de shrapnel lors d’un raid aérien. À ce jour, une dizaine de cas ont par la suite été signalés dans le monde.

En 2010, Kay Russell, une anglaise souffrant d’une migraine chronique se réveilla un jour en parlant l’anglais sous un accent français, bien que n’ayant visité la France que deux fois. Après cet incident, elle dut arrêter son travail de vendeuse.

Des cas similaires ont certes été recensés plusieurs fois par le passé, mais notons qu’ils sont bien différents de celui de Reuben Nsemoh, qui lui, avait non seulement changé d’accent, mais parlait couramment l’espagnol.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !