Apple s’est expliqué au sujet des iPhone qui brûlent

Ces dernières semaines, plusieurs cas de surchauffe de batterie, voire d’explosion d’iPhone ont été signalés dans le monde. Apple vient de s’exprimer sur ces incidents et expose ce qui selon lui en est responsable.

Cela a certes fait moins de bruit que le cas des Galaxy Note 7, mais Apple a également dû faire face ces dernières semaines à de nombreuses plaintes liées à la surchauffe ou à l’explosion des batteries de l’iPhone.

Il y a encore quelques jours, une association de consommateurs chinois (le conseil des consommateurs de Shanghai) a déclaré avoir reçu six plaintes d’utilisateurs de l’iPhone 6 dont les appareils avaient pris feu presque simultanément. L’information a été remontée à Apple, qui a tenu à s’exprimer sur le sujet après une enquête.

Pas question de faire un rapprochement entre l’affaire des Galaxy Note 7 et celle des iPhone. Pour Apple, les cas d’explosion simultanés recensés en Chine ne sont pas dus à d’éventuels défauts techniques et proviennent de « dégâts physiques externes » liés à l’usage des utilisateurs.

« Les appareils déjà analysés ont clairement montré que des dégâts physiques externes ont entraîné les incidents thermiques », a expliqué une porte-parole de la marque à la Pomme dans un communiqué transmis à l’AFP. « Nous considérons la sécurité comme une priorité absolue et n’avons rien trouvé de préoccupant sur ces produits », a-t-elle également assuré.

Tous les appareils alimentés par une batterie présentent un risque théorique d’explosion lié à un emballement thermique, comme nous l’expliquions dans un récent article. Ces cas sont toutefois très rares dans des conditions normales, raison pour laquelle il est vite apparu évident que le Galaxy Note 7 était victime d’un défaut de fabrication. Les cas d’explosion s’étaient en effet multipliés juste après son lancement. Samsung n’a pas tardé reconnaître ce problème qui l’a finalement conduit à faire une croix sur ce modèle.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !