Les Anonymous saboteraient les enquêtes des autorités

Depuis les attentas de Paris, le groupe Anonymous a répondu aux terroristes à travers une vidéo dans laquelle ils disent qu’ils vont les traquer et que les représailles allaient suivre. Mais selon des experts en sécurité informatique, leurs actions saboteraient le travail des enquêteurs.

Ils se sont adressés aux terroristes à travers ce message « Sachez que nous vous trouverons et que nous ne lâcherons rien. Nous allons lancer l’opération la plus importante jamais réalisée contre vous, attendez-vous à de très nombreuses cyberattaques. »

anonymous enqueteurs attentats paris

En représailles, ils ont déjà supprimés plus de 5 500 comptes Twitter liés à l’État islamique mais la façon dont ils ont agit n’a pas été spécifié. Si les internautes les ont félicité, ce n’est pas le cas des enquêteurs de la police.

Olivier Laurelli, expert en sécurité informatique et cofondateur du site Reflets.info ne voit pas les interventions des Anonymous d’un très bon œil.

En effet le fait qu’ils suppriment les comptes Twitter n’aident pas les enquêteurs puisque les historiques peuvent servir pour surveiller les individus suspectés. Hors lorsque Anonymous supprime les comptes, les données sont inexploitables. De plus, les comptes Twitter supprimés sont déjà surveillés par les autorités.

Pour Éric Filiol, directeur du laboratoire de cryptologie et de virologie opérationnelle à l’ESIE, les grosses têtes de Daech savent qu’internet est surveillé par le gouvernement et qu’ils sont vite débusqués sur les réseaux sociaux. Il ajoute que les responsables préfèrent utiliser les anciennes méthodes car ils n’ont pas confiance dans la technologie occidentale.

Les comptes Twitter repérés par les Anonymous ne concerneraient pas des membres direct de Daech mais plutôt des « terroristes du dimanche » qui sont déjà sous surveillance. Il ajoute en précisant que certains piliers informatique de Daech ont été formé en France et les différentes attaques menées par les Anonymous pouvaient permettre aux terroristes de moderniser leurs outils informatiques.

En clair, il serait préférable pour tout le monde qu’ils laissent les autorités mener leurs enquêtes et éviter de se faire passer pour « des héros ».


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !