Alain Juppé voudrait supprimer l’ISF

Pour le candidat à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017, Alain Juppé, l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) ainsi que les dividendes et les plus-values n’encouragent pas les français qui ont de l’argent à investir.

alain juppé isf

Le maire de Bordeaux a donc qualifié le régime fiscal français de « millefeuille fiscal extraordinaire ». Il faut rappeler qu’il l’avait supprimé en 1986 pour ensuite le remettre en place et l’alourdir en 1995. Il pense maintenant qu’il faut le supprimer de nouveau.

Le but est bien évidemment de garder l’argent en France et de pousser les citoyens qui ont de l’argent à investir dans les entreprises françaises.

Lors de son interview ce matin sur BFMTV et RMC, il a poursuivi en ajoutant qu’il fallait mettre au point des réformes structurelles afin de retrouver le chemin de la croissance. Pour lui, il faut donner de l’air aux entreprises mais également leur donner le temps de négocier le temps de travail dans l’entreprise tout en agissant sur le code du travail.

Concernant l’âge de la retraite, il voudrait le décaler à 65 ans. Alain Juppé âgé de 69 ans, a affirmé que si en 2017 il est élu Président de la République, il effectuera un seul mandat sauf en cas de progrès spectaculaire des biotechnologies.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !