Abandon de déchets : « retour à l’envoyeur », la méthode efficace d’un maire

Maire de la commune de Laigneville (l’Oise) depuis 2014, Christophe Dietrich a sa manière bien à lui de lutter contre les pollueurs. La méthode est simple : les repérer et retourner leurs ordures devant leur porte.

retour envoyeur

« Si vous dégueulassez notre commune, nous dégueulasserons chez vous ». Le maire est bien déterminé à en découdre avec les pollueurs et sa stratégie semble efficace. Dans une vidéo publiée sur YouTube et sur Facebook, il affirme que sa ville a pu réduire de 90 % ce genre de pollution aux déchets sauvages.

Il y aurait donc quelques indélicats qui n’ont pas encore retenu la leçon. Pour les y aider, Christophe Dietrich compte beaucoup sur l’appui des riverains. Dans l’exemple présenté dans la vidéo, c’est un habitant qui aurait surpris un pollueur et l’aurait même pris en photo. L’identification a été formelle et le fautif n’a pas tardé à voir « ce qui lui appartient » lui être retourné. C’est aussi simple que ça.

Pour les habitants de cette petite commune de 4500 habitants, la méthode est très appréciée, sauf bien sûr par ses victimes qui se sentaient confortées dans l’impunité.

Interrogé par Le Point, le maire explique : « Au début, on retrouvait les responsables et on déposait une plainte. Même avec des preuves à l’appui, tous les cas ont été classés sans suite. Ça empirait, les gens se plaignaient de leur ville sale. Que pouvais-je faire d’autre puisque la loi n’était pas avec moi ? »

Christophe Dietrich est prêt à aller jusqu’au bout : « Vous n’imaginez pas le nombre d’élus de France, mais aussi d’outre-mer qui me téléphonent pour faire comme moi. Je ne fais rien d’illégal, je rapporte à son propriétaire ce qui lui appartient. »


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !