À 18 ans, elle vend sa virginité aux enchères pour 2,3 millions d’euros

Alexandra Khefren, une romaine de 18 ans avait défrayé la chronique fin 2016 pour avoir proposé de vendre sa virginité au plus offrant sur le site d’une agence d’escorte. Elle a annoncé aujourd’hui avoir accepté une offre de 2,3 millions d’euros.

Alexandra Khefren

Elle ambitionne de devenir une grande mannequin dans l’univers de la lingerie. Mais à côté de ce rêve de carrière incertaine, Alexandra Khefren a pris le pari de devenir une millionnaire. Et comment ? En vendant sa toute première relation sexuelle au plus offrant.

Entre autres raisons évoquées pour sa décision, la jeune femme affirme vouloir sortir ses parents de la misère, et surtout leur offrir un toit décent. Précisions qu’elle vit avec ces derniers en Allemagne. Elle compte également financer ses études dans une grande université aux États-Unis.

L’affaire ayant été médiatisée en Allemagne, les parents d’Alexandra n’ont pas tardé à avoir vent du projet de leur fille. Ils n’y étaient pas favorables et avaient même menacé de la renier si elle ne retirait pas son annonce. Peine perdue.

Dans une interview qu’elle vient d’accorder au DailyStar, elle est revenue sur son entreprise insolite. « Je voulais vendre ma virginité avec le site Cinderella Escorts plutôt que de la donner à un futur petit ami qui finirait sans doute par me quitter de toute façon » a-t-elle affirmé en ajoutant que beaucoup de filles pensent de la même manière qu’elle. Alexandra Khefren insiste sur le fait qu’elle ne se voit pas comme une prostituée.

Marché conclu avec un homme d’affaires pour 2,3 millions d’euros

Dans une publication parue ce jour sur le site d’escorte, elle affirme avoir finalement accepté l’offre d’un mystérieux homme d’affaire originaire de Hong Kong. Celui-ci a mis 2,3 millions d’euros sur la table. Rappelons que la mise de départ était fixée à un minimum d’un million d’euros.

Vivement critiqué pour avoir permis une telle transaction sur son site, Jan Zakobielski, le fondateur de l’agence Cinderella Escorts, a affirmé ne pas être responsable des choix d’Alexandra Khefren qui est parfaitement libre de faire ce qu’elle veut.

Précisons quand même pour finir que l’agence empochera 20 % de la transaction, soit 460 000 euros.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !