Découvrez 7 lieux secrets que Google Earth ne veut pas vous montrer

Google Earth est aujourd’hui l’outil d’espionnage par excellence de monsieur et madame tout le monde. L’application, bien connue du grand public, permet en effet de jeter un œil plus ou moins indiscret n’importe où sur la planète.

N’importe où ou presque puisqu’il existe un certain nombre de lieux volontairement floutés par Google Earth et donc cachés à nos yeux. Théorie du complot ou justification gouvernementale, il n’en reste pas moins que les 7 endroits qui suivent sont tenus secrets.

1 – L’île Gruinard – Écosse

ile gruinard

gruinard 1

L’île de Gruinard a notamment servit de zone d’essai pour des tirs de bombes à l’antrax et d’autres expérimentations scientifiques dangereuses. Alors qu’elle est inhabitée et aurait été décontaminée, son accès reste interdit par les autorités. Certaines rumeurs voudraient qu’elle abrite une arme mystérieuse.

2 – Roswell – États-Unis

roswell

roswell 1

Sans doute le plus connu de tous, Roswell au Nouveau-Mexique est l’endroit qu’on ne présente plus sur la planète. En 1947 un vaisseau spatiale extraterrestre s’y serait écrasé avec les occupants qu’on lui connait, puis un second en 1970 aurait atterrit en secret pour emporter plusieurs personnes -des humains- avec lui. On y croit ou pas, mais les théories sont nombreuses à ce sujet.

3 – Les Jardins de Gethsémani – Israël

jardin de gethsemane

gethsemane 1

Sans aucun doute l’un des sites les plus sacrés de la religion catholique à travers le monde. Dans ces jardins, Jésus aurait passé sa dernière nuit avant d’être crucifié et Marie serait enterrée. Cités dans les Évangiles de Matthieu et de Marc, il se pourrait que leur emplacement ait depuis ces textes été modifié.

Alors que les lieux sont visités chaque année par des millions de pèlerins, ils restent totalement inaccessibles via Google Earth. Simple question de culte ?

4 – Narsarsuaq au Groenland

groenland

groenland 1

L’histoire tragique de ce lieu n’est sans doute pas étrangère à son côté secret. Dans les années 1960 un terrible crash s’est produit mettant en cause un avion avec à son bord quatre bombes à hydrogène. Non seulement l’équipage est mort mais toute la ville a été contaminée au plutonium. Aujourd’hui encore il est impossible de s’y rendre sans une escorte et aucune information ne filtre en dehors des rares communications officielles.

Qu’en est-il de la contamination et des populations qui vivaient là au moment de l’accident ?

5 – Mururoa et Fangataufa – Polynésie Française

essais nucleaires

mururoa 1

Alors que d’autres îles sont parfaitement visibles depuis Google Earth, celles tristement célèbres de Mururoa et de Fangataufa restent désespérément floues. Pendant trente ans entre 1966 et 1996 la France y a mené des essais nucléaire au nombre de 190 qui ont eu des conséquences désastreuses sur l’environnement.

Alors que cette campagne est aujourd’hui terminée et que d’aucun en reconnaît les aspects terrifiant et mortel, aucun plan de « nettoyage » ou de réhabilitation n’y a jamais été entamé. Pourquoi  ?

6 – Base aérienne Volkel-Uden – Pays-Bas

base militaire

base pays bas

Base aérienne militaire des plus sécrètes, celle de Volkel-Uden aurait été un centre stratégique de commandement pendant la période de la guerre froide. Il se murmure que certaines preuves liant des pays entre eux et présentes sur le site ne devraient surtout pas être révélées au grand jour.

Pour l’heure, la base ne se dévoile qu’une fois chaque année au moment des spectacles aériens en compagnie de la Royale Air Force.

7 – Medina – Arabie Saoudite

medina

carte medina

À l’image d’autres lieux à travers le monde, Medina est une place sacrée pour les Musulmans. Il est d’ailleurs interdit aux personnes d’une autre religion de se rendre en son « cœur sacré », c’est sans doute la raison pour laquelle Google Earth ne se permet pas d’y enregistrer quoi que ce soit.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !