Lille : 30 000 m3 d’eau gaspillés à cause de l’ouverture des bouches d’incendie

La semaine dernière les nordistes ont eu très chaud et afin de se rafraîchir des habitants n’ont pas hésité à ouvrir des bouches d’incendie. Certes sur l’instant c’était très appréciable mais au moment de faire les comptes, c’est la douche froide pour le service des Eaux du Nord.

lille bouches incendies

A Lille, une centaine de bouches d’incendie ont été ouvertes par les particuliers afin de faire jaillir l’eau et de se mouiller. Les Eaux du Nord qui gèrent le réseau vient de faire ses comptes et le gaspillage est important.

Ce « jeu » qui a fait l’effet d’une boule de neige va coûter très cher pourtant il y a d’autres astuces pour se protéger de la canicule. En effet après les habitants de Lille, ce sont ceux de Ronchin, Roubaix, Tourcoing qui ont fait la même chose. Si sur le moment c’était très drôle, il faut savoir que 30 000 m3 d’eau ont été gaspillés et équivalent à la consommation quotidienne d’une ville de 200 000 habitants.

Il faut également prendre en compte les interventions car les Eaux du Nord ont dû se déplacer une centaine de fois pour fermer les bouches d’incendie. Il faut savoir qu’ouvrir une bouche d’incendie peut nuire aux interventions des pompiers qui branchent leurs lances sur les bornes rouges. Des amendes importantes peuvent également être distribuées aux responsables.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !