3 collégiens inventent le préservatif qui change de couleur en fonction des IST

De jeunes collégiens âgés de 13 et 14 ans, viennent de mettre au point un accessoire qui pourrait bien changer radicalement les mœurs sexuelles dans les années à venir.

Ces trois jeunes gens viennent en effet d’inventer le premier préservatif capable de changer de couleur lorsqu’il entre en contact avec une IST (Infection Sexuellement Transmissible).

préservatifs changent couleurs contact mst

source : preventionsida

Des molécules et des bactéries

De leurs propres dires, Daanyaal Ali, Muaz Nawaz, Chirag Shah souhaitent “rendre la détection des IST plus fiable qu’avant“ et “que les gens puissent se tester tranquillement à la maison, sans avoir à aller chez le médecin”. Ils ont tout compris.

Grâce à leur invention, fini les séances de dépistage aux délais laborieux de plusieurs jours avant d’avoir une réponse, pendant lesquels le stress et la honte ne font que progresser (ainsi qu’accessoirement la maladie, si maladie il y a).

Non, à la place un préservatif, tout ce qu’il y a de plus efficace pour se protéger des différentes MST et IST, qui change de couleur et devient fluorescent en fonction des bactéries et des molécules qu’il rencontre :

  • Jaune = Herpès
  • Violet = Papillomavirus
  • Vert  = Chlamidya
  • Bleu = Syphilis

Rien de vraiment réjouissant mais vous en conviendrez, il vaut mieux être au courant avant de faire ce « cadeau » à son ou sa partenaire. Par ailleurs, ce dépistage autonome et précoce pourrait grandement faciliter le diagnostic et la prescription du spécialiste.

Le S.T. EYE, c’est son petit nom, encore à l’état de prototype à pourtant déjà remporté un prix à l’occasion des TeenTech Awards. Il ne fait d’ailleurs presque aucun doute que si les étudiants n’ont pas les moyens financiers de développer leur création, les professionnels du secteur médical devraient être rapidement intéressés.

Pour le moment la seule alternative reste la protection systématique par le port du préservatif lors d’un rapport sexuel et le dépistage préventif en cas de doute.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !