107 aliments « bio » ou sans gluten à bannir de votre alimentation

Alors que l’alimentation bio comme les produits sans gluten sont particulièrement mis en avant depuis quelques années lorsqu’il s’agit de nourriture saine, une équipe de 8 journalistes scientifiques et diététiciens dénonce aujourd’hui une liste de 107 aliments « bio » ou sans gluten qu’ils estiment comme être « à bannir » de notre alimentation.

manger-bio

323 aliments à éviter dont 107 à bannir

Alors que leur guide « Le Bon Choix au Supermarché » 4ème édition, s’apprête à paraître demain 7 Avril, le groupe de spécialistes du site LaNutrition.fr révèle qu’au total 323 aliments « bio » et sans gluten seraient à éviter.

En cause, la présence de certains additifs et de matières premières de mauvaise qualité ; 107 seraient même à proscrire.

Tout y passe, des yaourts aux fruits, aux desserts à base de soja pour arriver aux pâtes sans gluten et aux mueslis, il semble que tous les produits soient concernés à plus ou moins grande échelle par les additifs potentiellement toxiques ou encore l’excès de sucre et de sel.

le bon choix au supermarche

Le problème viendrait d’ailleurs en grande partie des additifs, dont le guide dresse une liste de 47, de moins en moins mentionnés par les fabricants sous l’étique « E » suivie de trois chiffres. Pourtant, ces derniers devraient systématiquement être évités.

Pour n’en citer que quelques uns, les yaourts allégés Taillefine contiennent des additifs inutiles quand les bâtonnets de crabe type surimi apportent plus de sucre que de protéines. À noter aussi que le jambon sec d’Auvergne est deux fois moins salé que le jambon d’Aoste.

De même la plupart des repas préparés comme les pasta box ou les soupes en briques qui contiennent bien plus d’additifs et d’arômes que de pâtes ou de légumes. Enfin, un certain nombre d’aliments sans gluten affichent un indice glycémique beaucoup trop élevé à l’image des galettes de riz au chocolat noir de Gerblé.

Comment s’en sortir au supermarché ?

Mais alors me direz-vous, si les rayons de nos supermarchés sont remplis de pièges alimentaires, comment faire ?

Pour bien faire ses courses, il est à la fois nécessaire d’avoir un peu de temps devant soi et de la patience afin de déchiffrer une à une les étiquettes des produits que l’on met dans nos caddies.

Notamment, gardez à l’esprit que la liste des ingrédients doit être courtes, avec le plus de produits naturels et non transformés possibles, peu de sucres, beaucoup de fibres, de bonnes graisses comme l’huile d’olive et de colza et le moins possible d’additifs.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !